samedi 10 février 2018

Bolt action: Mai 1940, un pont sur la Meuse

Première partie de Bolt action de l'année avec Phil et sous les commentaires historico-ludiques avisés de Marc.
Un pont et des objectifs urbains sont l'enjeu d'âpres combats entre la Wehrmacht et l'Armée française.
A défaut d'un CR complet, voici quelques photos et des commentaires cinématographiques.

Bolt action 1940 WW2 28mm

Les sapeurs français ont préparé des charges sous le pont mais les essais sont infructueux, les 1 défilent les uns derrière les autres ...
... "Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil vert sur le bouton vert" ...



... mais un 6 tricolore enclenche le bouton vert au passage d'un chenillé vert de gris.
"Si j’connaissais l’con qui a fait sauter l’pont"
dixit un officier allemand francophone (?)

French infantry Early WW2 28mm
Le village est investi

L'escouade de Tirailleurs sénégalais se porte en avant sous les coups du PAK 40.

Bloquée derrière le pont détruit, le joueur allemand cherche la faille

"De ce côté-ci, Chef, les Allemands ont l'air plus gentil que de ce côté là"

Pithivier, On a Retrouvé la 7ème Compagnie

Un Kégresse P28 Citroën  et des fantassins français
glissent sur la gauche pour tenter un débordement.
"Ah... "Groupir", ça veut dire "ensemble" ? Ah ben tu vois, je sais déjà un mot !
"Groupir... ja ja... Moi comprir!"

Un R 35 (Solido) prend la rue en enfilade.


On traverse ou pas? - 1940 German 28mm WW2
"Justement, chef, pour la nage, comme vous faites, là, la main, 
c'est comme ça ou comme ça ?"

Un Pz IV en maraude. L'infanterie française se met à couvert en attendant le Somua.
" Ce qu'il faut maintenant, c’est pas rattraper les Allemands qui sont devant ... sans se laisser rattraper par les Allemands qui sont derrière" Chaudard, On a Retrouvé la 7ème Compagnie

Le Pz 38 est épié par un duo blindé S35-R35 - 28mm Bolt action -

German infantry WW2 28mm Bolt action

Point de franchissement mais de la fumée.


Les servants de MMG regrettent leur aventure sur l'autre berge
"Mais tremblez pas comme ça, ça fait de la mousse !!!"

Les Français maîtres du carrefour
- French infantry and R35 tank - 28mm Bolt action -

Vous pouvez aussi lire le compte-rendu détaillé de Phil ici

Décors et bâtiments fabriqués par Phil.
Bâiments en briques rouges Hovels peints par moi.

http://www.hovelsltd.co.uk/hougomont25.html
Lien HOVELS Hougoumont 25mm




Ludiquement



******



samedi 27 janvier 2018

Première Guerre mondiale: la bataille de Gozée ... à quelques mois près.

J'ai trouvé une série de scénarios non officiels concernant la Première Guerre mondiale sur le site de Mémoire 44. Parmi la liste, la bataille de Gozée du 23 août 1914. On pourrait nommer cet engagement "la bataille pour un carrefour".
La semaine dernière, je prépare le matériel pour une partie avec Marc, Patrick et Jacques mais je m'aperçois une fois arrivé au club que j'ai confondu la boîte de rangement 1914 avec celle 1916-1918 😕. On a donc joué avec un certain décalage spatio-temporel figuriniste!

L'infanterie française défend les abords de Gozée...

... tandis que les bataillons allemands se massent à l'orée du bois de la Grattière
La bataille de Gozée - 23 Août 191.....

Lien - Link
Un ajout au scénario: pour le joueur allemand, 
les cartes "sorties aériennes" sont transformées en carte "barrage d'artillerie".

Les joueurs français (Marc et Patrick) font rapidement le choix d'occuper Gozée et d'avancer l'artillerie de campagne afin de croiser les feux.

Les observateurs d'artillerie sont en position.

La table de jeu à la mi-partie

Les joueurs allemands (Jacques et moi) font le choix de retenir la progression vers le centre et/ou la gauche le temps de construire une "main" efficace.

Les Allemands progressent pour s'emparer du hameau "Le Bout Là-Haut" 
et parviennent à hauteur du village. 
Le premier assaut n'est pas assez soutenu et des compagnies s'épuisent en vain.

Les poilus n'hésitent pas à sortir des retranchements
afin de contraindre les Allemands à activer leur droite.


Les artiflots parviennent à pousser les canons de 75 en première ligne
afin de protéger plus efficacement Gozée et ses abords.



Les Allemands progressent lentement à gauche au grand désespoir du colonel Jacques... 

... tandis que des compagnies françaises prennent position
au delà de la route allant en direction de Marbraix.

La rue principale du village est maintenant bien défendue par les Français.

L'infanterie allemande avance prudemment sous les coups meurtriers de l'artillerie adverse...
... et des nids de mitrailleuses.

Enfin, les ordres (cartes) tombent des uns derrière les autres permettant
un coup de boutoir allemand au centre.


Les pertes françaises s'accumulent et l'avantage semble tourner en faveur des envahisseurs

En bleu: les positions françaises en fin de partie
En noir: offensive finale allemande

Gozée est investi, la 7ème médaille (unité détruite ou objectif pris et gardé) est à portée.
Les deux camps sont à égalité 6/6


Il faut pour cela s'emparer de l'objectif situé à la croisée des routes de Gozée.




L'effort est trop grand, l'assaut échoue à un hexgone près,
la victoire est française!





Bilan

Le choix de donner 6 cartes à chaque camp a certainement désavantagé les joueurs "allemands".
Le choix de faire avancer l'artillerie française s'est avéré décisif.
Les joueurs du camp français ont intégré utilement des "attaques perturbatrices" à leur défensive".
Le camp allemand pouvait cependant gagner comme le montre la fin de partie

Ludiquement

*****

dimanche 14 janvier 2018

Désastres coloniaux: la surprise des Touaregs.

 Première partie de jeu avec figurines ce vendredi soir. Lee et moi poursuivons nos tests de la règle "Désastres coloniaux". Cette fois, une colonne française harassée progresse entre ergs et oasis en direction du fleuve Niger.

 

 *****
Le dernier oasis était loin...
... l'eau rare...



... l'ombre aussi.

Les hommes bleus étaient  hostiles...


... le désert vaste et torride.

Carte: la conquête coloniale française du Sahara
LIen - Link
C'est pourquoi la colonne marchait depuis longtemps dans la nuit 
avec pour étape un poste abandonné et son point d'eau.

Progressant en direction de l'Ouest, l'aurore pointe sur l'arrière garde.

Les dunes sont déjà occupées.


L'obscurité crépite, l'acier des katouas scintille.


Carte postale : guerriers touareg, tuareg warriors


Le lever du soleil laisse apparaître le piège.



French column in Sahara 15mm


Le petit point d'eau salvateur n'avait pas été repéré par la reconnaissance française.

Les guerriers touareg dévoilent leur présence dans les habitations.

Carte événements du joueur français
Le canon 80 de montagne fait feu sur les premières vagues ennemies.

Tuareg army colonial period 15mm

Une unité de tirailleurs sénégalais tente l'assaut et dégage le vieux poste.
Touareg 15mm - Période coloniale



L'escadron de spahis protège le flanc gauche de la colonne.

French colonial army 15mm
Une deuxième vague d'assaut surprend la colonne sur le flanc droit,
Spahis et Tirailleurs font face!



A l'avant et à l'arrière, la pression se fait toujours plus forte...


... le commandement français ne perd pas son sang-froid



L'infanterie coloniale, "Marsouins", forme le carré et repousse l'attaque au prix de lourdes pertes.

Map of battle: Frenchs vs Tuaregs 15mm


Senegaleses, Spahis and french officer vs Tuareg army - Minifigs, ATF, Peter Pig 15mm
Une section sénégalaise retraite et reste isolée tandis que des unités de la colonne contre-attaquent.

Un fait d'armes dans le Sahara français. Engagement entre nos troupes et les Touareg.



A l'Ouest, les assauts de la cavalerie et des méharistes échouent à stopper la colonne.


L'Amenokal Moussa AgLee a fait le choix de concentrer les assauts à l'Est, sur les arrières français.



Les Tirailleurs repoussent les assauts au Nord ...


... avec l'aide d'un peloton de Chasseurs d'Afrique.


Stoïques, Turcos et artilleurs alternent tirs et progression.


Le section isolée de Tirailleurs repart vers l'avant et affronte la noria de méharistes.


L'objectif est atteint, soudain, l'étau se desserre, l'armée de l'Aménokal flanche même si de valeureux guerriers restaient combatifs.


Fin de partie: quelques réflexions de Lee au sujet de cette agréable partie, ici.


Sur le sujet une bibliographie :




Une bibliographie plus complète, ici


Pour en savoir plus:


Ludiquement

*****