dimanche 30 mars 2014

Désastres coloniaux, Chine 1900: une règle et un livre


Italiens, Russes, Allemands et Français avancent vers leur objectif...

Une compagnie russe et un bataillon de bersagliers sont en arrière garde.
Le partage de la Chine : célèbre caricature française
Le partage de la Chine : célèbre caricature française politique de la fin des années 1890. La Chine, sous forme de tarte, est divisée entre les « convives »: la reine Victoria de Grande-Bretagne et l’agressif Guillaume II qui se querellent, Nicolas II de Russie qui lorgne sur un morceau bien précis, Marianne qui semble vouloir jouer la voie diplomatique et ne participe pas à la dispute, et l'empereur Meiji, du Japon, qui semble méditer quelque mauvais coup… alors qu’un fonctionnaire bien typé des Qing tente, impuissant de faire cesser le partage… (le Petit Journal, 16 janvier 1898).

Les schutzen coloniaux allemands
L'infanterie de marine française.


.. mais les bosquets bruissent d'ombres menaçantes... 


... du nord au sud, des ombres surgissent

Les européens (en bleu) sont au centre avec pour objectif le village.



L'ennemi chinois veut en découdre.


Il faut faire face.

 L'atout de l'artillerie chinoise n'est pas la rapidité.

Il n'en va pas de même pour l'infanterie...

A lire

https://www.editionsdenface.com/index.php?item=&action=page&group_id=10000016&lang=FR
Les désastres coloniaux
  Jean-Paul Charnay Les Editions d'En Face
La Macta, Kaboul, Little Big Horn, Isandhlwana, la mission Flatters, Khartoum, Langson, Adwa, Anoual : cet ouvrage collectif, qui s'inscrit dans la série historique des publications du Centre de philosophie de la stratégie que dirige Jean-Paul Charnay, raconte et analyse l'échec de quelques rêves de bâtisseurs d'empires au XIXe siècle.
Pour en savoir sur la règle de Lee (je ne suis qu'un modeste testeur).


Ayant peu de temps ce week-end, je développerai ce message prochainement.

A suivre

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire